Les sites de plongée

Nous plongeons toute l’année en rade de La Ciotat, protégée par le Bec de l’Aigle, abritée des vents dominants Mistral, Tramontane ainsi que de la houle. Au bord du Parc National des Calanques, venez découvrir une grande diversité de sites de plongées accessibles à des plongeurs de niveaux variés.

Le Pain de sucre

Le pain de sucre est le site le plus à l'Est du massif des pierres du large. Il débute à une profondeur de 20 mètres pour terminer à plus de 60m. Colonisé par de magnifiques gorgones, il est le refuge de nombreuses espèces : Mérous, Dentis, St Pierre, Bécunes, Congres, Murènes, Langoustes et Homards.

GPS : 43°09'21.5" N, 5°37'29" E
Niveau : à partir du PE 40

Le Levant

La pierre du levant est la pierre la plus à l'Ouest du massif des pierres du large. Composée d'une très grande dorsale, ce site débute à 18 mètres de profondeur et fini à plus de 60 mètres. Pour l'explorer en entier plusieurs plongées sont nécessaires. Dans sa partie Ouest un balcon approche des 50 mètres recouvert de gorgones pourpres, il abrite des Murènes et des Mérous. Sur sa pointe Est qui descend à plus de 60 mètres, c'est un festival de : Mérous, Dentis, Murènes, Congres, Langoustes, Homard. Sans compter les Sars, Dorades et autres Chapons.

GPS : 43°09'17.5" N, 5°37'22.1" E
Niveau : à partir du PE 40

Les Rosiers

Sûrement la plongée la plus connue de la rade. En plein centre du massif des pierres du large, Les Rosiers se déroulent sur la partie Ouest en un tombant, qui se termine à 42 mètres, colonisé par des gorgones. Sur la pointe du tombant il n'est pas rare de découvrir des chasseurs à l'affut dans le courant : Mérous, Dentis, Bécunes ou Loups. La partie Est se compose d'un plateau qui débute aux alentours des 20 mètres et se termine vers 40mètres. Il est le repaire de plusieurs "familles" de Mérous, au bout de celui-ci dans le courant on retrouve les chasseurs à l'affut.

GPS : 43°09'19.3" N, 5°37'23.8" E
Niveau : à partir du PE 40

La Pierre du Jas



Au bout du plateau des Rosiers, la Pierre du Jas est une pyramide de 20 à 40 mètres. On retrouve sur cette plongée des Homards, Langoustes, Murènes, Chapons ... Dans le sable une bouée de balisage coulée est recouverte de superbes spirographes!

GPS : 43°09'23.2" N, 5°37'26.3" E
Niveau : à partir du PE 40

Rousteaud

Rousteaud est le site de plongée des Pierres du Large le plus proche de l'Ile Verte. Très grande pierre qui débute à 14 mètres pour finir à plus de 50 mètres, elle nécessite plusieurs plongées pour en observer tous les reliefs. Elle est peuplée de nombreuses espèces. Près d'une marche proche des 30 mètres il n'est pas rare d'observer en même temps Mérous, Dentis, Sars Tambours, Bécunes et Dorades Royales, dans le courant à proximité de la thermocline.

GPS :
mouillage au nord de la pierre 43°09'26.2" N, 5°37'19.9" E
mouillage au sud de la pierre 43°09'23.9" N, 5°37'18" E
Niveau : à partir du PE 20

La pointe Du Mugel



La pointe du Mugel est abrité du Mistral, à l'ombre du Bec de l'Aigle. Site idéal pour les débutants et les baptêmes de 0.7m à 20m, le Mugel conviendra aussi parfaitement à tous les amateurs d'observations des espèces sous marine, avec Corail Rouge, Gorgones Bi colore, Seiches, Galathées, Poulpes et bien sur les Hippocampes sur un fond de 12 mètres!

GPS : 43°09'49.9"N, 5°36'30.8"E
Niveau : du débutant au confirmé

La Balise

Dans la passe entre le Bec de l'Aigle et la côte, la Balise (un phare sans feu), signale une remontée rocheuse à 4 mètres. Sur la partie Ouest, le tombant de la balise descend jusqu’à 40 mètres. Coté bec de l'aigle et intérieur de la passe, de nombreuses remontées rocheuses partant de 30 mètres jusqu’à 8 mètres, servent d'abris aux bancs de poissons. Les prédateurs sont en embuscade, Loups, Dentis, Mérous et Barracudas. De nombreux nudibranches ornent les arrêtes à l'ombre.

GPS :
mouillage au nord de la pierre 43°09'38.2" N, 5°36'44.0" E
mouillage au sud de la pierre 43°09'36.1" N, 5°36'43.6" E
Niveau : du débutant au confirmé

La Calanque d'Isserot

La Calanque d'Isserot est la calanque de l'Ile Verte la plus éloignée du port de La Ciotat. L’intérieur de la calanque ne dépasse pas 20 mètres. C'est une plongée pour débutants ou plongeurs confirmés très sympathique. Gorgones, corail et nudibranches s'y côtoient. Vous apercevrez sûrement aussi des Mérous, Dentis ou Loups. Nommée également La calanque au canon. En effet un canon posté sur l'Ile Verte a chuté au bas de la falaise dans 6 mètres d'eau. Les engrenages et machineries reposent un peu plus loin sur la pointe Ouest.

GPS : 43°09'29.2" N, 5°37'08.6" E
Niveau : à partir du PE 20

La Calanque de Seynerolles

Cette Calanque est sur l'ile verte, l’abri par excellence en cas de Mistral. De fond de la calanque la petite plage s'enfonce doucement dans l'eau, permettant des immersions sur un petit fond. Un tunnel ouvert sur la surface recouvert de Mimosa, ravira les baptêmes et débutants. Sur la pointe Est de la calanque qui plonge à 24 mètres, vous pouvez découvrir plusieurs chasseurs qui attendent dans le courant. Dentis, Loups ou Barracudas! Une légende affirme que plusieurs Raies Torpille, ont été observées dans la calanque !

GPS : 43°09'34.116" N, 5°37'11.617" E
Niveau : du débutant au confirmé

Le Petit Moure



Au Sud Ouest de l'Ile verte un petit "Moure" (Mur) partant de la pointe de la calanque d'Isserot descend jusqu'à 32 mètres. Abrité du Mistral ce site est le lieu de vie de nombreuses espèces : Mérous, Mostelles, Langoustes, Poulpes. Lorsque l'eau est bonne il n'est pas rare de croiser des Dentis ou Barracudas en pleine eau, au dessus du tombant.

GPS : 43°09'27.2" N, 5°37'10.8" E
Niveau : à partir du PE 20

Le Grand Moure

Partant toujours de la pointe d'Isserot le Grand Moure oblique plus au large, plus profond (44 m) est orné de belles gorgones et coraux. Plusieurs familles de Mérous y résident, au bout du tombant vers les 40 m vous pourrez apercevoir plusieurs Mostelles posées sur le sable. Une pierre déportée descend à 51 mètres avec de belles Langoustes et Mostelles. Sur les crêtes du tombant en remontant il est fréquent de rencontrer multitude de bancs de poissons, régulièrement chassés par les prédateurs : Loups, Dentis, Barracudas ou autre Bonite. Vous finirez votre plongée sur le plateau au bord de l'Ile dans les 10 mètres sous le bateau pour faire vos paliers.

GPS : 43°09'25.6" N, 5°37'10.8" E
Niveau : à partir du PE 40

La petite calanque

La Calanque la plus proche de la Balise sur l'Ile verte, elle est particulièrement abritée du vent d'est. Une patate remonte sur les 6 mètres, en sortant de la calanque vers l'ouest vous trouverez un petit tombant jusqu'a 36m avec des Langoustes et du corail rouge. Revenant sur la calanque en longeant l'ile vous pourrez observer de nombreux surplombs avec son Mimosa de mer et ses Coraux. Une fois à l'intérieur plusieurs failles abritent Mérous, Murène et Congres, et, parfois quand l'eau et chaude des lièvres de mer. Il est possible d'observer des Langoustes (petites) en baptême sur ce site.

GPS : 43°09'35.8"N, 5°36'55.8"E
Niveau : du débutant au confirmé

La grande calanque

Voisine de la petite, la Grande Calanque est assez pauvre à l'intérieur dans moins de 20 mètres. Son intérêt réside au niveau du tombant qui en barre la sortie. Entre 20 et 40 mètres ce tombant habillé de ses gorgones, vous offrira ses Langoustes, Murènes, Mérous et autres nudibranches. La remontée à la pointe ouest de la calanque découvrira un plateau d'herbier, avec ses Nacres, Labres et juvéniles.

GPS : 43°09'29.9"N, 5°37'00.7"E
Niveau : à partir du PE 40

La pierre sans nom

En partant de la Pierre du Jas à quelques coups de palmes au nord, une pierre commençant à une trentaine de mètres et finissant à 50 m vers l'est, est très peu plongée. De gros Mérous sont posés au niveau des 30 mètres, en descendant la pierre à plus de 40 m. Il n'est pas rare de voir en été, un banc peu nombreux (30 aine) de Bécunes de belle taille. Murènes, Langoustes et quelques gorgones complètent le panorama. De part sa zone de profondeur cette plongée est relativement technique, et peu accessible à la majorité des plongeurs.

GPS : 43°09'23.6"N 5°37'26.3"E
Niveau : à partir du PE 40

Le tombant du Bec de l'Aigle

Entièrement abrité du Mistral par le Bec de L'aigle, la plongée se déroule au départ d'une petite crique vers le tombant au niveau de la pointe ouest de celle-ci. Descendant à 40 mètres, le tombant de coralligène régulièrement brassé par la houle de Mistral, n'est peuplé que de peu de gorgones. Vous pouvez rencontrer dans les anfractuosités du corail rouge, des Crustacés, des Murènes. Le site est très bien exposé à la lumière le matin ce qui donne de belles vues d'ensemble. En revenant vers le bateau, vous passerez sur un plateau d'herbier de Posidonie avec ses Nacres, Castagnoles et Athérines.

GPS : 43°09'38.7"N, 5°36'28.1"E
Niveau : à partir du PE 40

Gaméou

Derrière le Bec de l'aigle une petite crique peu accessible par la terre se dévoile à la lumière de l'après midi. Ancré sur la patate au milieu de la calanque vous descendrez pour découvrir une profonde faille dans la roche qui part vers le large, au bout de la faille vers le sud un promontoire de coralligène vous permettra de rencontrer quelques espèces benthiques: Murènes, Galathée, Poulpes... En traversant le banc de sable vous trouverez une faille réentrant dans la Calanque avec de très beau jeu de lumière. Une moto quelque peu concrétionnée vous attend derrière. De l'autre coté de la calanque, le Trou du Diable vous permettra de découvrir une vaste grotte à l'air libre accessible même au baptême !

GPS : 43°09'50.7"N, 5°35'54.3"E
Niveau : du débutant au confirmé

Terrasses du belvédère

A l'aplomb du Belvédère du Parc du Mugel, un plateau entre 10 et 20 mètres fera la joie des plongeurs débutant avec ses Murènes, Poulpes, et nombreux banc de petits poissons. Vers le large un tombant descendant à 32 mètres est le lieu de vie dans sa partie basse d'un couple Murène/Congre, ainsi que de très belles Langoustes. Dans la partie haute du tombant, gorgones, corail rouge et nudibranches y sont abondants. On peut observer des araignées de mer également. Arrivés sur le plateau en allant vers l'est, vous trouverez un banc de sable blanc avec ses patates disposées dessus, entourées de Posidonie, un bel endroit pour effectuer ses paliers.

GPS : 43°09'42.4"N, 5°36'07.7"E
Niveau : à partir du PE 12

La vierge

Dans la passe de L'ile Verte se découpe une dorsale rocheuse de près de 80 m de long posé sur un fond d'herbier de posidonie et sable à 22m. Descendant coté terre vous longerez un petit surplomb dans les 10 à 15 m avec corail rouge et Langoustes. Arrivés au fond en prenant main gauche vous rencontrerez des nombreuses petites cavités avec crustacés, corail, et faune fixée. Un boyau traverse la dorsale sur quelques mètres de long. L'entrée se trouve à 14 m. En entrant, coté terre, vous découvrirez une statue de Vierge en haut sur votre main droite. Le retour de la plongée par le sommet de la dorsale vous fera naviguer dans de nombreux banc de poissons, avec souvent quelques chasseurs en pleine eau. Cette jolie plongée impose la vigilance lors du retour surface, en effet dans la passe la compréhension du pavillon alpha est limitée.

GPS : 43°09'46.3" N, 5°36'49.3" E
Niveau : à partir du PE 20

La calanque à Juju

Petite calanque au bout de l'Ile Verte, ce site de plongée complètement abrité du Mistral et proche de la côte permet une plongée jusqu'à 25 m. Le long de l'Ile plusieurs petites dorsales partent en direction du large, certaines sont de véritables petits tombants avec leurs lots de faunes fixées, de petits crustacés et de gorgones. A la pointe de Seynerolles, il n'est pas rare de surprendre des prédateurs qui patientent en quête d'un repas. Quelques petits Mérous peuvent également être observés. Au retour plusieurs failles dans quelques mètres d'eau regorgent de faunes fixées et d'espèces de petits fonds : Nacre, Girelles, Labres, Poulpes.

Niveau : du débutant au confirmé

Le P38

Le P38 est un avion de chasse utilisé durant la seconde guerre mondiale par l'US AIR FORCE. C'est un avion équipé de deux moteurs à hélices d'une envergure de 15m par 11m de long. Ce P38 piloté par Harry R. Greenup a été descendu par les allemands le 27 janvier 1944 alors qu'il escortait un B-17 de la 97e US AIR FORCE. Le pilote a survécu. L'avion repose sur le dos sur un fond de 38 mètres dans la baie des Lecques. Lors de la descente il apparaitra sur un fond de sable blanc, les premières palanquées observeront une multitude de rougets posés sur ses ailes. Dans un train d'atterrissage un gros congre vous étudiera. Sous les dérives de l'appareil ou sous les ailes, cela dépend de son humeur, vous découvrirez un homard ainsi des Mostelles. Plusieurs Langoustes ont aussi élu domicile dans les différentes parties de l'avion. Des bancs de poissons peuvent entourer l'épave, avec parfois des Dentis ou des Poissons Lune.

GPS : 43°10'04.1"N, 5°40'10.8"E
Niveau : à partir du PE 40

Le Barancan

Dans le prolongement de la Vierge et la Balise, vers le large, devant le bec de l'aigle, le Barancan est un sec rocheux allant de 16 mètres à plus de 40m. Lors de l'immersion en allant vers le nord ouest vous arriverez sur un tombant de 20m à 40, de quelques dizaines de mètres de long. Attardez vous ici vous découvrirez un mur de corail rouge et d'Eponges cavernicoles jaunes, avec un HLM à Langoustes. En remontant sur le plateau vous découvrirez dans le coralligène une multitude de Doris et Flabelines. Si vous avez la chance d'observer une armée de petits bancs, observez au large les gros ne sont pas loin...

GPS : 43°09'33.1" N, 5°36'37.1" E
Niveau : à partir du PE 40

Rechercher notre magasin